La Gazette de Terra

Le reporter de New United retrouvé

Par Anna Folsen
Pigiste

Parker Terrell, le journaliste controversé de la NewsOrg New United et « Voix du Peuple » autoproclamée, a été retrouvé plus tôt cette semaine dans un hôtel de routiers miteux dans le système Corel, après avoir disparu trois mois plus tôt.

Pour ne serait-ce qu’essayer de commencer à comprendre l’étrangeté qui émane de cet incident, nous devons revenir au commencement.

M. Terrell était récemment devenu quasi incontournable sur le Spectrum. Lors d’une apparition dans ShowDown !, la longue émission de débats de la chaîne SSN/CAtv’s, il a insinué que la destruction d’Ellis XI avait en fait été causée par le test d’une arme « tueuse de planète » de l’UEE.

Le débat s’est propagé dans toute l’UEE, les détracteurs de Parker insistant sur les incroyables fantasmes d’un reporter qui voudrait lancer des accusations ne reposant même pas sur la plus petite des preuves. Pendant ce temps, ses soutiens ont accouru à son secours, affirmant que l’histoire de l’UEE est entachée par la duplicité et la corruption.

Les réactions des deux camps ne semblent avoir eu comme effet que de pousser Terrell à persévérer. Il a créé un climat de paranoïa, anti-UEE, au travers de ses articles comme des ses interventions publiques.

Et puis plus rien.

Le 30.06.2943 TTS, Emma Moses, le rédacteur en chef de Terrell au New United, effectuait un signalement de personne disparue auprès du Département de Police de Prime (DPP), précisant que Parker Terrell ne s’était pas présenté au travail depuis plusieurs jours. Plus suspect encore (selon le raport) : Terrell manquait un débat lors d’une conférence sur les médias où il était censé intervenir.

Le détective Nathan Cobb (PDP) a été chargé du dossier Terrell.

« Les circonstances autour de la disparition de M. Terrell sont pour le moins étranges », avait expliqué le détective Cobb dans une interview accordée trois jours après avoir hérité du dossier. « Et nous explorons donc toutes les possibilités, mais j’ai peur de ne pas pouvoir commenter l’affaire avant que les investigations n’aient avancé ».

La disparition a brièvement créé des doutes dans la population, validant la notion selon laquelle – pour certains – les théories conspirationnistes de Parker puissent en effet être correctes. À mesure que les mois passaient, certains de ses soutiens peu inspirés ont même utilisé le qualificatif « martyr ». Votre serviteur peut en suggérer quelques autres, dont « lâche » et « sensationnaliste » figureraient en tête de liste.

Heureusement, cette fièvre n’a pas duré longtemps, et les projecteurs ainsi que les débats populaires se sont tournés vers des événements plus importants. Au même moment, toutes les pistes pouvant mener à Terrell se sont révélées sans issues, laissant Cobb à la poursuite d’un fantôme.

Alors que Cobb étendait ses investigations sous l’autorité temporaire de l’Advocacy, il s’est tourné vers la population pour obtenir de l’aide dans la recherche de Parker. Malheureusement, inspecter chaque tuyau obtenu ainsi s’est révélé être une tâche herculéenne en soi.

Finalement, le 10.08.2943 TTS, Cobb trouva quelque chose. L’Aurora de Terrell, disparu lui aussi, fut retrouvé à l’extérieur de Jele City sur Vann. Le vaisseau était caché dans une vieille zone industrielle, où un froid ambiant persistant a rendu difficile de déterminer depuis combien de temps il avait été abandonné.

Cobb et son équipe n’ont pu extraire aucune nouvelle information ni aucune piste du vaisseau, et il ne fallut donc pas longtemps pour que la chasse s’interrompe de nouveau.

Les discussions un peu partout sur le Spectrum semblaient faire écho à l’esprit conspirationniste de Terrell, accusant les escadrons de la mort du gouvernement où même créant un lien entre lui et le « scandale de l’espion ». La population semblait penser qu’on ne reverrait jamais Terrell.

Ce qui était arrivé à Parker Terrell était sur le point de devenir une énigme jamais résolue. Un puzzle jamais complété.

Et puis, de la manière peut-être la moins spectaculaire qu’on puisse imaginer, Parker Terrell a été repéré.

Cobb a reçu le tuyau d’un civil anonyme qui a reconnu Terrell alors qu’il était en train de se faire mettre à la porte de l’hôtel Cred’N Crash par le propriétaire.

« Deux semaines qu’il n’a pas payé » avait précisé Hader Oshaw, le propriétaire de l’hôtel, via le Comm. « Je lui ai dit, hey mec, tu paies demain. Le lendemain, nada. Donc je l’ai viré ».

Ce n’était qu’une question de jours avant que Cobb ne pose enfin les mains sur Terrell, juste au moment où ce dernier tentait de négocier une place à bord d’un vaisseau cargo. Terrell a été placé en garde à vue, a pu accéder à des soins médicaux puis a été interrogé. Lorsque le journaliste a été relâché plus tard dans la journée, il est apparu en bonne santé et ne portait pas de traces de blessures. Des sources souhaitant garder l’anonymat ont affirmé à la Gazette de Terra que la magistrature n’a pas ouvert d’enquête sur la disparition de Terrell mais a, en fait, accusé le journaliste et New United d’avoir rempli une fausse déclaration.

Mademoiselle Moses, le rédacteur en chef de Terrell, a a fait une brève déclaration par l’intermédiaire de l’équipe juridique de New United : « Tout d’abord, nous sommes soulagés et heureux que M. Terrell ait été retrouvé sain et sauf, et nous menons notre propre enquête interne à propos de son départ non autorisé et des circonstances qui ont, selon lui, justifié les mesures drastiques qu’il a prises ».

Bien que l’affaire soit officiellement classée, des questions restent en suspens : qu’est-ce qui a bien pu causer la disparition de ce journaliste si « combatif » ? Plus important encore, pourquoi a-t-il réagi ainsi ?

Si la « Voix du Peuple » est restée silencieuse depuis sa libération, il y a une chose dont on peut déjà être certain à propos de Parker Terrell : il ne se taira pas encore bien longtemps.

FIN DE TRANSMISSION

 

Traduit par Ryu Nokage

Traduit de – https://robertsspaceindustries.com/comm … rter-Found

Partie 10 de la saga Ellis XI