Arrêter et maintenir

 

 

Les outils les plus importants dans l’arsenal de n’importe quel chasseur ? Les informations, et l’épisode de TRACKER du jour ressemble à un fusil automatique chargé de connaissances et pointé sur votre cerveau. Je suis Garret Coliga. Je suis heureux de vous retrouver dans ce guide officiel des toutes dernières actualités, techniques et astuces de la Guilde des Chasseurs de Primes, présentées par notre sponsor Preacher Armaments et leur gamme Justice de 2945, fournie avec des points d’emports améliorés pour les systèmes de communication, afin de vous offrir un temps de réponse plus rapide que vous ne l’êtes. Avec Preacher dans votre équipe, vos cibles ont intérêt à faire leur prière. Si vous ne vous équipez toujours pas chez ces vilains garnements, c’est le moment idéal pour sauter le pas. Pensez à leur dire que Garret vous envoie.

Pour commencer, le résumé des Sujets brûlants. Comme vous le savez peut-être, le Guilde a déclaré que le mois d’octobre serait celui de la Prévention contre l’Esclavage et le Trafic d’Êtres intelligents, donc nous allons poursuivre sur la thématique de cette pratique barbare en vous parlant des différents contrats disponibles. Je ne sais pas ce qu’il en est, vous concernant, mais ce qui rend ce boulot si gratifiant à mes yeux, c’est de pouvoir mettre sous les verrous ce genre de crapules. S’occuper des esclavagistes n’apporte peut-être pas ce qui paie le plus en matière de crédits, mais croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle. D’ailleurs, il m’arrive régulièrement de correspondre par comm interposées avec un jeune homme que j’ai eu la chance d’aider à gagner sa liberté lors de ma première année de service, alors qu’il était caché avec une douzaine d’autres personnes dans un Starfarer.

Premier sujet de la liste : Morde Bali. Morde est ce qu’on appelle un “trinqueur”. Il trouve des gens qui boivent seuls dans un bar, il leur dit qu’il fête une grosse promotion, son anniversaire, n’importe quoi, et il leur propose de leur offrir un verre de sorte qu’il n’ait pas à fêter cette occasion seul. La dernière chose que ces pauvres âmes entendent avant de se réveiller enchaînées, c’est le tintement des verres qui s’entrechoquent lorsqu’ils eurent trinqué. Il a été aperçu pour la dernière fois en train de passer du bon temps à Tram.

Ensuite, Robbie Christensen. Son opération minière a été interrompue il y a un mois, quand il a été découvert que tous ses ouvriers travaillaient de force. Il a réussi à échapper aux autorités à deux reprises depuis cette découverte. Pas de famille connue ni de contacts. Il a été aperçu pour la dernière fois dans une station de carburation du système Odin grâce à une caméra de sécurité.

Et pour finir, nous avons Sadha Kunsaya, une contrebandière d’êtres intelligents qui opère sur Terra. Une approche prudente est de mise, puisqu’elle est connue pour être adepte du “lâchez-sautez”, c’est-à-dire qu’elle s’échappe en lâchant sa cargaison dans l’espace. L’Advocacy a perdu sa trace plusieurs fois, grâce à ce petit tour de passe-passe, et même si je sais que, contrairement aux agents, nous n’avons aucunement l’obligation de sauver les individus dont elle se débarrasse dans sa fuite, je vous en prie, s’il advenait que vous vous retrouviez dans une telle situation, faites le bon choix. Mieux encore, faites-vous accompagner d’un vaisseau médical pour effectuer des opérations de secours pendant que vous amenez Kunsaya devant la justice.

C’est tout pour les Sujets brûlants du jour. Pensez à consulter votre Guilde ou l’agence de police locale pour une liste exhaustive des primes disponibles, et vérifiez par deux fois celle que vous choisirez avant de courir après un fugitif, puisque certaines peuvent avoir déjà été touchées. Toutes les affaires doivent être menées dans les règles par des membres agréés de la Guilde. Et souvenez-vous : empêcher l’esclavagisme et le trafic d’êtres vivants n’incombe à personne en particulier, il en va de la responsabilité de chacun.

Avant de se tourner vers notre invité du jour, j’ai un message spécial que Kasey Levato, la nièce de Fatima Levato, m’a demandé de partager. Elle souhaitait remercier tout le monde pour le soutien extraordinaire et les vœux de rétablissements, envoyés la semaine dernière après la commémoration organisée en l’honneur de sa tante. De plus, et parce que bon nombre d’entre vous l’ont réclamé, Kasey voulait vous faire savoir qu’elle s’était décidée à postuler pour devenir membre de la Guilde, de manière à poursuivre l’affaire familiale. Elle pilotera la Longue Promenade et s’en servira pour collecter les primes, traquer les criminels, tout ça en l’honneur de sa tante.

Pour rebondir sur la perte de l’une des nôtres, il nous incombe à tous de méditer et d’apprendre. On parle suffisamment des moyens de défense, et de tactiques intelligentes. Aujourd’hui, je voudrais méditer sur quoi faire lorsque le pire survient. On aura beau essayer de rester en sécurité, lorsque vous vivez de la chasse, vous finissez par être blessé tôt ou tard. Ce que vous faites ensuite peut faire toute la différence entre la vie et la mort. Être préparé face à des urgences médicales ne protège pas non plus votre propre santé. Maintenir un chasseur en vie peut souvent faire la différence entre recevoir la paye et passer beaucoup de temps dans une cellule de détention de l’Advocacy en répondant à tout un tas de questions. Et gardez en tête – surtout durant le mois de Prévention contre le Trafics d’Êtres intelligents – que parfois, c’est à nous d’aider les victimes du mieux que l’on peut parce que nous sommes les premiers arrivés sur la scène de crime.

L’invité du jour va nous aider à faire la lumière sur ce que nous nous pouvons tous faire pour nous préparer à faire face à des urgences médicales au cours d’une chasse à l’homme. C’est un réel plaisir que de recevoir ici dans TRACKER le Dr. Ernie Kotoi, un secouriste entraîné qui a servi pendant dix ans à bord d’un VIU. Merci d’être venu discuter avec nous, Dr. Kotoi.

DR. KOTOI : C’est un plaisir, Garret.

Quelle est la première chose qu’une personne n’ayant absolument aucune formation médicale devrait faire, en cas d’urgence médicale ?

DR KOTOI : Contacter un professionnel de la santé.

(Rire) Vous vous faites de la pub, doc’ ?

DR. KOTOI : (rire) Oui, je sais bien que dans mon cas, je travaille à bord d’un vaisseau d’intervention d’urgence, mais honnêtement si la situation se révèle sérieuse, la meilleure chose à faire pour aider la personne blessée est de leur fournir une aide professionnelle aussi vite que possible. Dans le meilleur des cas, après avoir envoyé un comm, vous apprenez que vous pouvez tout faire vous-mêmes, mais si la situation tourne au vinaigre, vous serez heureux d’apprendre qu’une VIU est déjà en route.

Très bien, donc le comm est envoyé, l’aide est route, et la personne blessée continue de se vider de son sang à bord de mon vaisseau. Et après ?

DR. KOTOI : La chose importante que les gens doivent bien comprendre, c’est que lorsque vous faites face à une situation d’urgence, l’objectif n’est pas de tout rafistoler. Cette étape intervient plus tard dans le processus de soin, et pour ce faire vous devrez probablement chercher une station médicale toute équipée ou même un vaisseau. La première chose à faire pour un secouriste est d’appliquer la méthode “arrêter et maintenir”. Arrêter l’hémorragie. Maintenir la respiration et un pouls. Si vous pouvez faire ça, alors vous avez déjà grandement augmenté les chances de survie de la personne blessée.

Et c’est à ce moment qu’il faudrait utiliser un Dynapak ou une MTS ?

DR. KOTOI : Exact. Si vous comptez vous fourrer dans une situation potentiellement dangereuse, vous devriez vraiment prévoir de transporter un kit de secours quelqu’il soit. Une unité d’opération chirurgicale mobile correctement utilisée pourrait même être en mesure d’empêcher une blessure sérieuse de saigner davantage, et – cela pourrait être encore plus utile aux gens de votre profession – vous permettre de tenir le coup assez longtemps pour que vous puissiez vous sortir de la situation qui a causé cette même blessure.

Voilà qui est pertinent, doc. Étancher une blessure par balle ne vous servira à rien si vous ne régler pas son compte à l’enfoiré qui vous a tiré dessus. Très bien, avant de passer aux choses sérieuses concernant les applications formelles pour une MTS, nous devons poursuivre et marquer une courte pause. Rester dans le coin si vous voulez en entendre plus sur la sagesse médicale de notre invité, le Dr. Kotoi, mais si vous ne pouvez pas, prenez soin de vous et surveillez vos arrières.

 

 

INTERRUPTION DE LA TRANSCRIPTION

 

 

Traduction depuis l’Anglais par Hotaru, relecture par Aelanna – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14240-TRACKER-Stop-Maintain
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *