Comm-Link du 18/11/2012 : Caterpillar, Nouveaux objets et Abonnements

Les donations sur kickstarter viennent d’atteindre 1.5M et ont débloqué le Drake Interplanetary Caterpillar, un transport blindé orienté pirate ! Vous trouverez ses spécifications plus bas.

Vaisseau pirate

En d’autre termes, nous avons ajouter du contenue spécial pour les joueurs qui voudraient commencer le jeu en tant que Pirate. Vous pouvez maintenant ajouter le Chasseur Coutelas (Cutlass) de Drake à votre don existant ou acheter une autre copie de StarCitizen incluant le coutelas. Ce pack inclut un rayon tracteur et un anneau d’arrimage pour que vous puissiez commencer à attaquer les commerçants dés le départ. Et si vous vous sentez hors la loi, il vous faut un look qui claque : Nous avons également deux options de skin pirate à 5$, que vous pouvez voir juste en dessous sur le Cutlass. Vous pouvez Récuperer ici sur RSI ou en ajoutant les fonds sur Kickstarter. Ce pack est uniquement disponible jusqu’à la fin de la campagne, donc si vous désirez un Coutelas avec une assurance à vie gratuite, récupérez le dés maintenant!

 

Abonnements

Durant le dernier mois nous avons eu énormément de requête d’utilisateur qui voulait simplement supporter le jeu. Certain ne peuvent pas se permettre de dépenser 250$ sur un palier plus haut mais voudraient pouvoir aider un peu chaque mois avec de petites sommes. Puis il y a également ceux qui nous on déjà bien supporté mais croient tellement dans le projet qu’ils veulent nous aider à assurer le plus de contenu et de fonctionnalités possible en ajoutant une contribution tous les mois. Nous sommes honorés par cela.

Nous accueillons à bras ouvert ce support vu que chaque dollars récolté nous permet d’ajouter plus de vaisseaux, d’endroits et de fonctionnalités Si uniquement 10% de la communauté nous aidait de cette façon, nous serions capable d’engager 6 développeur en plus. Cela signifie plus d’artistes pour construire les vaisseaux et systèmes, des game designers pour ajouter des missions et une personne ou deux en plus au service de la communauté.

Mais nous devons prendre le temps de réfléchir à la meilleur façon de faire ça, sans violer nos principes fondamentaux. A cette fin, nous voulons qu’il soit clair que JAMAIS vous n’aurez a payer un abonnement pour jouer à Star Citizen. Une fois que vous nous avez soutenu vous n’avez plus a dépenser le moindre centime pour jouer au jeu. De la même façon, Star Citizen ne serait jamais un “pay to win” (payer pour gagner), donc nous n’offrirons pas un abonnement qui donne aux joueurs des équipements spéciaux ou de l’argent en plus ou n’importe quel atout en combat. Nous pensons fermement que tout ce qui affecte le Gameplay doit être gagné en jeu via vos actions.

La seule chose à faire est alors de vous raconter notre histoire : Vous laissez suivre le développement du jeu… Mais il y a un petit problème, nous faisons déjà ça. Cela faisait partie de nos promesses initiales quand vous nous avez soutenu pour Star Citizen, et encore une fois, nous n’allons pas changer nos plans simplement pour plus d’argent. Si vous avez déjà payé pour le jeu, tout ce qui est sur le site est à vous pour les deux prochaines années : Les Comm-Links, les Spectrum Dispatches, le RSI Museum, les forums et le live chat… Tout comme ce que nous n’avons pas encore dévoilé mais qui est a venir : Les rapports d’ingénierie sur les mécaniques de jeu, “Holovidéo” du gameplay prenant forme, accès à l’alpha et a la beta et plus encore.

A la place, nous avons créer de nouvelles récompenses et manières de suivre notre développement pour ceux qui désireraient s’abonner, divisé en deux niveaux : Les Centurions (10$/mois) et les Empereurs (20$/mois). Ces récompenses sont des choses dont nous avons la certitude que nous n’aurions pas pu mettre en place sans l’argent en plus récolté par les abonnements. Voici le résumé :

Centurion:

  • Possibilité de participé dans les rendez vous mensuel de l’équipe “Show and Tell” (Montrer et raconter). Nous répondrons à 20 questions venant d’abonnés (sélectionnées par un système de vote). Les abonnés auront la possibilité de voir ces évènements en live pendant qu’ils sont enregistrés
  • Jump Point, un magazine digital sur Star Citizen. Un magazine de 4 à 6 pages qui contiendra des mises à jours de l’équipe et plus de fiction dans l’univers de star citizen par notre équipe de rédaction.
  • Accès à “The Vault” (la chambre forte), une collection d’artwork Star Citizen qui n’aurais sinon jamais été vu, notamment des concept qui n’on jamais vu le jour pour les vrai collectionneurs.
  • Un catalogue exclusif de biens Star Citizens.
  • Votre nom dans le jeu. Nous ne pouvons pas encore vous dire ou vous le trouverez, mais si vous resté abonné pendant au moins 12 mois, votre nom sera quelque part dans l’univers de Star Citizen !
  • Des decals Centurion pour votre vaisseau

Imperator:

  • Tout les point ci-dessus, plus :
  • Visiter Cloud Imperium et voir comment le jeu est fait ! Les abonnés au niveau Empereur pourrons visiter une fois par an (prévu a l’avance) l’équipe de développement de Star Citizen a Austin ou Los Angeles.
  • Trois voeux – Chris Roberts répondra personnellement à 3 de vos questions par ans.
  • Votre nom sur le mur d’honneur au quartier général de Cloud Imperium si vous vous abonnez pour au moins 12 mois.
  • Jump point : Année 1, une collection imprimée des Jump point envoyé à tout ceux s’étant abonné pendant toute la première année de développement .
  • Des décals Empereur pour votre vaisseau.
Nous sommes excités a l’idée de rendre disponible ces abonnements dés maintenant, mais encore une fois nos ambitions sont un peu en avance sur les capacités de notre site. Du coup, nous vous demandons d’acheter le Centurion ou l’Empereur depuis notre page principal, sela vous chargera pour le premier mois. Une fois que la phase de dons est terminée, nous passerons le temps qu’il faudra pour implémenter proprement un système de payement par mois via tous les systèmes de payements. Ce sera fait avant que votre deuxième mois ne commence.
Nous resterons éternellement reconnaissant pour ce support incroyable que vous nous avez donné jusque la, et nous en attendons absolument pas plus de vous. Ceci est totalement optionnel et c’est seulement si vous désirez voir Star Citizen sortir dés le debut comme le jeu le plus riche possible.

 

Caterpillar

Constructeur: Drake Intergalactic

Équipage (max): 5

Masse (empty): 68,000 Kg (plus lourd à cause du blindage)

Role: Marchand Lourd(Pirate)

Drake continue d’affirmer que le Caterpillar, un tentaculaire engin modulaire qui a plus ou moins l’apparence de son nom (chenille), est pour le commerce légitime et les missions de reconnaissances et de sauvetage… Mais au final, le caterpillar est réellement le jumeau maléfique du Freelancer.

Désigné pour supporter les opérations pirates, le Caterpillar propose une grande soute pour transporter le butin, un plus gros blindage que les autres cargo de sa classe et de la place pour 5 membres d’équipage pour les opérations d’abordages. Malgrés son blindage plus lourd, le Caterpillar n’est pas un bulldog… Une opération réussi nécessitera une escorte de chasseur.

Possibilité de mise à jour: 8

Capacité de soute: 20 tonnes

Moteurs

Modificateur: 2

Class Max. : Anti-Matter

Propulseurs: 2x TR5, 8 x TR2

Hardpoints

4 x Class 2: Equipped 2 x Behring M2A Laser Cannon

2 x Class 3: Pas équipé

2 x Class 4: Equipped 2x Behring M5A Laser Cannon (turret), 1x L-Sys Mark III Tractor Beam

Comm-Link du 17/11/2012 : Compte à rebours et dernière ligne droite

 

Nous avons parcourus un sacré chemin… Avec 48 heures devant nous et déjà 4 Millions de dollars, nous détenons déjà le record pour un jeu financer par le publique. Les derniers paliers sont proches… La campagne n’aurait pas pu mieux se passer.

Il est temps de vous révéler ce qui est prévu pour la fin : Durant les prochaines 24 heures, vous allez recevoir un grand nombre d’informations sur tous les aspects de Star Citizens. Tout des concepts art jusqu’à la musique en passant par des présentations de membres de l’équipe… Le genre de chose que vous vous seriez attendu a avoir durant le dernier mois, rendu publique en une journée! Puis, a h-24 c’est la que la fête commence vraiment.

Nous ferons un streaming en live de la fin de la campagne depuis les bureaux temporaire de Cloud Imperium à Austin au Texas. Vous pourrez voir Chris et l’équipe durant les dernieres heures de la campagne, façon télethon jusqu’à la toute fin. Nous répondrons aux questions, offrirons des cadeaux et plus généralement on prendra du bon temps… Et puisque que nous serons en direct d’Austin nous nous sommes arrangés avec quelques invités spéciaux des vieux jours d’Origin ou de Wing Commander pour passer vous raconter quelques histoires de vétérans.

Nous allons également offrir plusieurs pack de vaisseau limités dans le temps. Nous voulons souligner dés maintenant que c’est uniquement pour supporter le jeu. Chaque vaisseau additionnel que nous offrirons dans les prochaines 48h ne seront plus jamais vendu pour de l’argent… Mais ils seront disponible en jouant au jeu. Si vous décidez d’en prendre un, cela doit être parce que vous voulez nous apporter votre soutiens, et non pas parce qu’il s’agit de vaisseau que vous ne pourriez plus récupérer après. Revenez dans peu de temps pour en apprendre plus !

Attendez, qu’est ce que c’est ? Info spécial ! Un message portant le sceau de l’empereur lui même : Félicitations Citoyen ! Votre dévouement pour la cause est impossible à dénier. En travaillant avec les shipyards de la flotte Impérial, j’ai reussi à nous assurer un stretch goal spécial pour vous: Si nous pouvons atteindre le palier précédemment impensable des 5.5 Millions de Dollars, alors le Transporteur classe Bengal sera jouable dans le jeu final. Il sera difficile de gagner un Bengal… Mais si vous y parvenez, il sera une base incroyable pour les clans, escadrons ou guildes. Pouvons nous arriver jusque la ?

Vous avez entendu le patron ! 5.5 Millions pour piloter un Bengal dans Star Citizen. Voila pour 48 heures qui s’annoncent géniales !

Système Orion

Propriétaire: abandonné
Nombre de planètes: 8
Rotation annuelle (Orion 3): 466 JTS (Jour Terrien Standard)
Import: aucun
Export: aucun
Indice de valeur stratégique UEE: Rouge

Description :

La colonie d’Orion 3 (Armitage) s’est créée d’une manière peu ordinaire. C’était l’objectif final du projet Farstar, projet de l’UEE qui avait pour but d’agrandir les frontières de l’humanité en établissant des colonies toujours plus distantes. A ce jour, elle reste la planète la plus éloignée que l’Homme ai colonisé. Armitage évolua sereinement pendant six ans… jusqu’à ce qu’elle subisse sa première attaque.

Armitage était (et ceci ne sera établi que bien plus tard) un terrain de chasse occasionnel des Vanduul. Des clans antérieurs avaient repéré la planète comme une source de gibier et à l’occasion, ils revenaient pour organiser des battues. Passé le premier incident, le système essuya ensuite et ce très rapidement une vague de raid Vanduul sur la colonie. L’origine de ces attaques est encoure floue… est-ce le fait que les Vanduul furent provoqué par la présence des humains dans “leur” système ou bien qu’ils étaient simplement avides de nouvelles victimes ? La fréquence et la violence des attaques augmentèrent progressivement. En six mois, Orion 3 fut attaquée quinze fois et les pertes parmi les colons furent énormes.

L’UEE était face à une décision difficile : fallait-il déployer la marine dans un système si distant ? Cela aurait été difficile et surtout très coûteux sans l’établissement d’une chaîne de ravitaillement. Finalement Orion fut classé comme ancienne colonie humaine et abandonné. Suite à cette décision une vague de réfugiés entreprit un long voyage de retour vers le centre de l’Empire abandonnant tout sur place.

Aujourd’hui Orion 3 est un monde dévasté. Des ruines d’habitation humaine et les restes des campements Vanduul persistent à la surface de la planète, mais la zone est, depuis longtemps, dépeuplée et laissée à l’abandon. La surface de la planète à une époque était recouverte de grandes plaines habitables mais maintenant cette surface est recouverte de cratères d’impact provoqué par les bombardements d’antimatière.

Il y a plusieurs raisons aujourd’hui pour visiter Orion : le système situé dans la bordure de l’espace connu est complètement isolé : les amateurs de sensation fortes seront donc servis mais également ceux désirant tester leurs talents au combat face aux Vanduul.

Système Ellis

Propriétaire : UEE (Corporation)
Nombre de planètes : 13
Rotation annuelle : Ellis IV (200 jours), Ellis IX (8 922 jours)
Import : Biens mécaniques, produits de luxe
Export: Carburant
Indice de criminalité : Moyen (Jeux d’argent)
Marché Noir : Aucun
Indice de valeur stratégique UEE : Violet

Description :

Ellis est célèbre pour être héberger la Murray Cup, le joyau des courses intra-système de la Triple Crown. Le trajet de la course passe par la zone dense des mondes intérieurs du système, continue au travers des doubles ceintures d’astéroïdes et se termine à l’un des points de Lagrange d’Ellis VIII. Des milliers de caméras orbitales ont été déployé à travers le système pour enregistrer et diffuser la progression de la course. Durant la basse saison, les pilotes amateurs et les fans de tuning sont autorisés à parcourir la piste eux-mêmes en échange d’un petit droit d’entrée.

Ellis IV (Seahorse) est un monde tout à fait ordinaire situé dans la zone habitable autour du soleil et possédant une gravité anormalement élevée pour une planète habitée : plus du double de la gravitation terrienne. Ainsi, Les Ellisiens ont tendance à être épais et musclés et la faune de la planète produit une variété de formes de vie étonnante (le meilleur exemple est le bien nommé Flatcat). Seahorse porte une excellente évaluation de colonisation de type A+3 donné par l’UEE Colonization Command.

Ellis IX (Walleye) est une géante gazeuse parfaite pour le ravitaillement en carburant. Les grands transporteurs et les vaisseaux de guerre forment ainsi une impressionnante file afin de se faire ravitailler en carburant. Une véritable industrie de service s’est formée sur Ellis IX afin d’assurer aux équipages de ces long-courriers le ravitaillement nécessaire après un long vol épuisant comme Earth – Pinecone.

Comm-Link du 16/11/2012 : 4 MILLIONS !

4 Millions! Nouveau systèmes, Nouveau vaisseau, Nouveau objectifs!

4 MILLIONS, On a doublé l’objectif original et débloquer un paquet de bonus secondaires. Vois tout ce que vous avez gagné: L’augmentation des mises à jour, des outils de programmation de mod gratuits, et des revues mensuelles de l’équipe de développement. Suquadron 42 présentera un scénario plus riche avec 45 missions (plus que Wing Commander !). Star Citizen aura un univers persistant dès son lancement avec des vaisseaux supplémentaire, Le Drake cutlass (détaillé en dessous) Le jeux sera lancé avec 50 systèmes solaires et gérera les options avancé de l’abordage de vaisseau (armes de corps à corps, HUD modifiables, Combat extérieur zéro-G, seront inclue)

Lisez pour voir les détails du système solaire Chronos, le challenge final de 100k$. Celui-ci est très important et vous serez heureux de l’avoir débloqué quand vous en apprendrez plus sur l’univers de Star Citizen! Notre prochain objectif est 4.5M, auquel vous débloquerez 60 systèmes solaires et le plus grand vaisseau jouable du jeu, un croiseur de dingue! En plus, arrivé à 4.5Millions débloquer tous les bonus restant de Kickstarter.

Si nous pouvons arriver aux 5 millions il y aura une application compagnon, encore plus de mise à jour et de webcast, Une rencontre générale avec Chris Roberts aura lieu tous les mois! Squadron 42 inclura des voix d’acteurs connue et le total des missions passera à 50… Star Citizen ce calquera sur l’univers original de Privateer et inclura 70 systèmes! Enfin, un nouveau type d’éléments sera ajouté: des épaves aliens.

Chronos System


Propriétaire: UEE
Planètes: 2.5
Rotation annuelle: Projet Archangel 360 Jour
Importation: Produits GeoEngineering
Exportation: Aucune
Taux de crimes: bas
Marché noir: Aucun
Valeur stratégique UEE: Rouge

Site du projet très connue Synthworld (Monde systémique). Choisit car c’est un système gigantesque peu fréquenté. Les planètes chronos 1 et 2 sont mortes sur une orbite prés de leur soleil. Un ELE a détruit la planète présente sur la moitié extérieure du système, offrant l’opportunité parfaite pour concevoir un monde synthétique avec une orbite et à une distance de son étoile optimale.

Quand le projet commença, il y eu un trafic important entrant et sortant du système, mais maintenant, l’argent et les enthousiastes sont difficiles à trouver. Décrier par certain comme un embarras, un trou financier par d’autre, ce monde synthétique reste à ce jour, une monstruosité à moitié construite qui ne verra certainement jamais le jour. Le gouvernement ce bat toujours pour faire aboutir le projet.

Même si sa gloire est passé, le SynthWorld est toujours un excellent site pour les marchant qui revendent des matériaux brut. Avec les pots de vins appropriés, les marchands peuvent revendre des métaux lourds, du matériel de construction et du gros œuvre pour être vendu aux prix gouvernementaux supérieurs. Ceux qui vivent en dehors de la loi devraient se méfier: il n’y a pas d’endroit dans la galaxie, pire que celui-ci, pour faire du business illégal. La 18éme flotte du l’UEE est stationner en permanence sur Chronos ou elle passe le plus clair de son temps à s’entrainer aux combat.

Le Drake Cutlass


Constructeur: Drake Interplanétaire.
Equipage (max): 2
Masse (à vide): 35.000 Kg
But: Décence de système (Piraterie)

Drake Interplanétaire clame que le Cutlass est un vaisseau low-cost, facile à entretenir pour des milices locales de système. Sa soute plus importante que la moyenne de sa catégorie, Ses sièges RIO et son rayon tracteur dédié, pour faciliter les opérations de recherche et sauvetage, sont les arguments de vente principaux de la compagnie. Bien qu’il soit vrai que les Cutlasses soient utiliser à travers l’espace connue pour de telle opérations, leur renommé et principale utilisation sont à la piraterie. Les Cutlasses opèrent souvent en groupe et s’attaquent aux convoie isolé sur les lignes de commerce éloignées. Un seul Cutlass peut facilement venir à bout d’un transport de taille moyenne. Et un groupe bien organiser peut s’attaquer à des proies bien plus grosses. Les adaptations STOL permettent a ces intercepteur d’agir à partir d’un transport modifier ou d’un petit destroyer; les deux Warship les plus courant dans les caravanes de pirates.

Note du dessinateur: L’idée est que Drake Interplanétaire construit des vaisseaux dans un but, a fortiori, légal (Milice locale, etc…). Mais qui sont “de toute évidence” pour des pirates: Il a donc l’apparence d’un vaisseau militaire, mais couplé maladroitement avec une grande soute pour récupérer les butins; Il devra avoir un rayons tracteur visible à l’avant du vaisseau, et un siège pour un second membre d’équipage même s’il n’y a pas de tourelle (un second personnel est nécessaire pour l’abordage d’un vaisseau ennemie). Il a également une qualité de construction bon marché: Si Anvil construit des Jeep et Origin construit des BMW, c’est une Honda.

Slot d’améliorations: 5
Soute: 10 tonnes
Amélioration moteur: 2
Type de moteur: Fusion
Propulseur aux: 1xTR4, 16xTR2
Points d’ancrage Extérieur:
2 x Class 1: Par défaut 2 x MaxOx NN-13 Neutron Gun
1 x Class 2: Par défaut 2 x A&R Mark IVc Rayon Tracteur
2 x Class 3: Par défaut 4x Python Tracer (HS) missiles
2 x Class 4: Aucun par défaut.

Carte de Citoyen:


Voici l’ultime carte de citoyen: Noire pour les Space Marshals, les personnes qui ont donné plus de 5000$ !


Traduction par Wougz pour Starcitizen.fr

Clean Shot : Info-trafic #1

Bonjour aux fourmis porteuses de l’espace ou bonsoir, et puis merde, peu importe où vous êtes ! Ici Clean Shot, avec votre vieux copain Craig Burton qui vous apporte toutes les dernières infos et actualités pour vous permettre d’atteindre votre destination en toute sécurité. L’émission d’aujourd’hui vous est présentée par Torreele Foodstuffs qui vous offre depuis 60 ans les meilleurs repas survitaminés emballés sous vide. Torreele … toujours plus loin. Avant de commencer, autant se débarrasser du bla-bla juridique ennuyeux.

Les informations retranscrites dans ce programme sont émises par les utilisateurs et sont considérées comme valable au moment de l’enregistrement. Farnes Media Partners décline toute responsabilité quant à l’exactitude ou non de ces informations après l’enregistrement. Les auditeurs doivent prendre en compte ce facteur lors de la planification de leurs itinéraires.

Ça, c’est fait ! Et si nous commencions avec les informations les plus brûlantes du jour les enfants ?

Système Croshaw

L’UEE a – de nouveau – augmenté les droits de douane. J’peux pas dire que je sois surpris. À ce stade, ça fait partie des choses de la vie : le soleil se lève, des gens meurent et les gouvernements augmentent les taxes. Donc, si vous devez vous rendre dans les systèmes civilisés, assurez-vous de doubler votre cargaison pour couvrir les coûts de vol.

Système Magnus

Les Red Death ont de nouveau frappés. Le célèbre pirate et sa bande de dégénérés ont encore attaqué un convoi qui transitait à travers le système Magnus. C’est la septième attaque en quelques mois. Quand des pilotes proches sont venus porter assistance, les Red Death se sont repliés en territoire Banu. Les autorités locales ont essayé de négocier avec le gouvernement Banu le plus proche mais selon eux, l’impartialité prévaut quand il s’agit de questions juridiques, surtout quand l’UEE est concerné. Une bonne nouvelle cependant, cette attaque a mis les Red Death sur la liste noire de la Défense. Nous verrons si c’est toujours facile pour ces bâtards suffisants d’attaquer nos frères commerçants quand ils auront les agents de la Défense à leurs basques.

Système Orion

Je viens d’avoir un tuyau très intéressant de Kyle Ben qui est en train de braver la frontière en territoire Vanduul. Il a vu un vaisseau clanique se dirigeant vers le territoire de l’UEE. Évidemment, il est clairement trop tôt pour dire s’ils sont en chasse mais c’est une info. Merci pour le tuyau Kyle, prenez soin de vous là-bas.

Nous allons faire une courte pause, surtout pour aider à payer les factures avec quelques pubs, mais quand nous reviendrons, nous parlerons éco pour étudier quels éléments et minéraux valent le coup d’être ramassés et lesquels il serait préférable de laisser dériver dans l’espace !

2214 – La marche du progrès

De nouvelles perspectives passionnantes s’ouvrirent pour voyager dans l’espace lorsque RSI annonça la prochaine génération de moteur à fusion, mais tout le monde ne fut pas si enthousiaste :

Bailey ne pouvait pas y croire. A peine vingt minutes après le début du cours de physique, il reçu un nouveau téléchargement sur son datapad. Une nouvelle technologie de moteur ou quelque chose du genre qui était sorti aujourd’hui. Il avait réussi à en avoir un aperçu ce matin en partant mais les datapad moisis des écoles publiques venaient juste de recevoir cette mise à jour.

“M. Caro a déjà dit que nous allions être interrogés là-dessus et nous recevons la mise à jour maintenant ?! C’est pas possible ! C’est absolument impossible ! C’est tellement stupide. Comment diable suis-je censé savoir cela maintenant ? Rien à foutre ! Je vais l’torcher. Rien à foutre de cette classe. Rien à foutre de la citoyenneté. Rien à foutre de tout l’système. J’en ai pas besoin…”

M. Caro annonça que le quiz commencerait dans dix minutes. Bailey s’enfonça dans son siège et commença à étudier.

ScienceTextbook_2-740x416

2157 – Un ciel bleu sur Mars

Après presque quarante ans d’essais et de tragédie, Mars est officiellement classé comme un milieu enrichi en oxygène. Un mémorial pour ceux qui périrent dans la grande tragédie de Mars en 2125 fut dévoilé après la déclaration officielle par le sénateur Stephen Nguyen qui officia comme conférencier principal.

Voici une transcription de son discours :

Mon frère Sean aimait construire. Quand nous étions enfants, j’étais celui qui faisait du sport et qui courait pour le Congrès étudiant, lui était toujours à bricoler avec des choses. Ce n’était pas étrange dans notre maison de retrouver la DistroBox démontée et étalée sur le plancher du salon, ou Sean rampant autour des puits d’aération parce qu’il avait entendu un clic. Il y eu une fois, et je n’ai jamais pu le prouver, mais je pense qu’il s’en est pris au chien. Il avait dix ans, remarquez, dix ans et déjà aussi doué. Peut-être que doué n’est pas le bon mot, parce que ce n’était pas seulement son talent, c’était sa curiosité et la joie absolue qu’il avait de casser quelque chose en morceaux pour voir comment cela fonctionnait.

Alors que les années passaient, nous nous sommes éloignés l’un de l’autre. Il était juste mon petit frère bizarre et ringard qui continuait de démonter mes affaires. Nous sommes allés à l’école sur des faces opposées de la planète. Il a fait des études d’ingénieur et de physique, une surprise pour personne. Chacun ses passions en somme.

En tant qu’adultes, nous prenions des nouvelles de l’un et de l’autre de temps en temps mais je ne dirais pas que nous étions particulièrement proches. Plus des connaissances que des frères. Nous étions simplement trop différents. J’ai aimé les Phoenix Five, il pensait qu’ils étaient peu originaux. Je pensais que le nouveau programme de citoyenneté était un moyen important de récompenser les personnes qui voulaient activement construire une nation plus forte. Il pensait qu’il était élitiste. Et ainsi de suite.

Il y a plusieurs années, quand j’ai gagné mon premier siège dans le district, Sean s’est montré à la fête de la victoire. Je pense qu’un assistant a dû l’inviter. Pour être honnête, il ne m’était jamais venu à l’idée de le faire. Quelqu’un de mon équipe a dit qu’il l’avait vu dans le coin, de toute évidence mal à l’aise autour de la foule. Il n’est même pas venu me parler, il a juste écrit une note et demandé à quelqu’un de me la donner. Voici ce qu’elle disait :

“Hé Stephen, il semble que tu as beaucoup de gens à qui parler, alors je n’ai pas voulu t’interrompre. Mais je voulais juste te dire, tu es génial, mec. Je sais que nous nous chamaillions et nous nous battions, mais cela me donne de l’espoir que quelqu’un qui croit vraiment en ses convictions aille au gouvernement. C’est vraiment passionnant et je suis si heureux pour toi. Rappelle-toi juste que peu importe les difficultés qui te feront face, sois courageux, sois toi-même, et tout ira bien.”

Mon frère Sean. Sean le destructeur. Sean le reconstructeur. Sean était l’un des nombreux disparus dans la tragédie de 2125. Depuis lors, je n’ai jamais plus entendu un seul de tes exaspérants pamphlet sur la politique ou l’une de ses divagations ridiculement ennuyeuses sur les alliages et les points de tension. C’est une consolation que le projet qui coûta la vie de mon frère soit maintenant terminé. Ce monument, une bien maigre consolation par rapport à la perte de ces personnes, gardera au moins leurs noms éternellement en vie pour le reste de l’humanité.

Vous savez quoi ? Pardonnez ma franchise, mais je n’en ai rien à faire. Je ne veux pas que les gens regardent ce monument et soient calmes et introspectifs. Je veux que les noms ciselés dans cette roche allument un feu en eux, un incendie pour se lancer un défi, pour défier l’humanité. Je veux que les noms sur cette pierre soient un cri de guerre pour nous tous afin d’exceller, pour éclater dans l’univers et trouver notre destin.

Ainsi pour citer mon stupide petit frère : soyez tous courageux. Soyez vous-même. Et tout ira bien.

Se souvenir de Paul Steed

Se souvenir de Paul Steed

Pour notre second article dans notre série consacrée au développeurs qui on aidé à la création des univers de Chris Roberts, nous voulons nous souvenir de Paul Steed, un artiste et innovateur 3D de renommée mondiale, qui nous a malheureusement quitter il y a quelques mois.

Paul Steed avait 27 ans quand il utilisa pour la premiere fois un ordinateur. Mais quand il s’y mis, les techniques dont il fut le pionner changèrent le jeu vidéo à jamais. En 1991, aprés avoir servit pendant six ans dans l’US Air Force, Paul répondit a une recherche d’artiste chez Origin. Déjà doué d’un certain don de dessinateur, il rejoignit l’équipe de Chris Roberts travaillant sur la 3D de Strike Commander. Sentant que les polygones 3D comme ceux utilisés dans la série des Falcon n’étaient pas adéquat pour atteindre le niveau de détail qu’il désirait, Roberts avait initialement décidé d’utiliser des sprites pré-rendu pour les avions du jeu, comme dans Wing Commander I et II. Le Sol et les objets moins détaillés tel que les immeubles seraient eux fait en véritable 3D. Paul était assigné au test du logiciel pour la partie 3D… Et au bout de quelques jours il utilisait un logiciel conçu pour des modèles d’arrière plan basse résolution pour créer des chasseurs, des chars et des navires détaillés.

Les résultats étaient tellement impressionnant que son travail éclipsa à lui tout seul les sprites 2D, et le jeu -ainsi que la plupart qui suivirent ce jour- devint totalement 3D. Paul avait inventé le texturing Low Poly. Il créa ensuite chaque objet dans Strike Commander tout en formant à ce système les autres artistes d’Origin. De là, il n’était pas simplement responsable des graphismes impressionnant de Strike Commander, mais bien de tous les environnement 3D Visible dans Wing Commander Armada, Heart of the Tiger, The Price of Freedom, Pacific Strike, Wings of Glory, Bioforge et d’autre encore.

Aprés avoir quitté Origin, Paul rejoignit ID Software, ou son nom et son art devinrent synonyme avec l’énorme succès de la série des jeu Quake. Dans le 21éme siécle, Paul publia trois livres sur le modelling 3D qu’il avait participer à créer et qui était maintenant devenue la norme de tous les jeu vidéo. Il fut Directeur Créatif chez Atari puis s’en alla pour aider à fonder Exigent, une entreprise de Game Art, qui assistait d’autre projets sur contrat.
Paul mourra de façon inattendu en Aout 2012, laissant derrière lui un nouveau corp de metier et un impact sur le game design pour le quel il sera pendant longtemps dans les mémoires.

Jeux vidéo :

  • Strike Commander (1992)
  • Wing Commander: Privateer (1993)
  • Wing Commander Armada (1994)
  • Wing Commander III: Heart of the Tiger (1994)
  • Wings of Glory (1995)
  • Bioforge (1995)
  • Wing Commander IV: The Price of Freedom (1996)
  • Quake (1996)
  • Quake II (1997)
  • Quake III: Arena (1999)
  • Bad Betty (2002)
  • Shadow Ops: Red Mercury (2004)
  • Neverwinter Nights 2 (2006)
  • Marc Ecko’s Getting Up (2006)
  • BattleZone (2006)
  • Act of War: High Treason (2006)
  • Test Drive Unlimited (2007)
  • Kwari (2008)
  • Sorcery (2012)