Comm-link du 09/11/2012 : Friday Update

Mise à jour du Vendredi


Salut à tous ! Nous voulions vous fournir quelques réponses aux questions que vous nous avez posées ainsi que des mises à jours sur nos projets en cours.

Stretch Goals


Nous sommes très bien partis pour les 3.5 Millions, ou vous débloquerez… Des décorations pour votre cockpit ?! Et oui ! Et plus nous pensons aux possibilités que ça ouvre, plus nous sommes excités ! A la place d’avoir simplement un cockpit de base pour votre vaisseau, vous pourrez le décorer avec des figurines, des dinosaures, des photographies et des choses du même genre… Et puis montrer tout ça à vos amis en leur faisant visiter votre vaisseau. Et nous aimerions savoir ce que VOUS voudriez voir sur votre tableau de bord ou dans votre cabine, donc partagez vos idées dans les commentaires !

En plus, nous allons rajouter un nouveau système stellaire tous les 100,000 dollars entre là où nous sommes et les 4 millions. Et tandis que nous y arriverons doucement, nous vous tiendrons informé du nom des systèmes tout en vous donnant un premier aperçu de ce à quoi vous attendre. Et il semble que nous soyons déjà bien partis pour le système #41 !

Citizen Card


Aujourd’hui nous vous devoilons la “carte verte” du chasseur de prime. Celle que vous obtenez pour le rang à 60$ “Make mine a double” et je pense que ça vaut le coup ! Gardez à l’esprit que votre carte sera personnalisé avec votre nom (ou le pseudo que vous aurez choisi) elle fait un super cadeau et c’est une façon sympathique et subtile de montrer à tout le monde que vous avez soutenu Star Citizen.

Gagnants des concours


Nous avons tenu un petit concours pour offrir un concept art du Transporteur Bengal signé par Chris Roberts et Ryan Church au donateur qui nous ferait passer les 3 Millions et nous sommes fiers d’annoncés que les gagnants sont Jonathan Chaney et Ben Moore. Félicitations les gars ! Il y aura évidemment d’autres occasions de gagner des prix quand nous approcherons des 4 millions !

Commande d’add-on matériel sur le RSI


Nous vous avions promis cette fonctionnalité pour plus tôt cette semaine et nous sommes désolés d’avoir à vous annoncer qu’il y a un délai supplémentaire pour l’implémenter à nos systèmes. Tout rentrera dans l’ordre avant la fin de la période de pledge et vous aurez la possibilité d’ajouter ces add-ons physiques, à leur prix actuel, aprés le 19 Novembre (tant que vous avez déjà donné au moins 30$ à ce moment)

Liaison comptes/dons


Après une semaine de linkage manuel de vos dons, nous pensons en avoir fini pour le plus gros morceau. Si votre don ne s’affiche toujours pas sur la page “My Account” du RSI, veuillez nous contactez pour que nous nous en occupions immédiatement.

Rencontrez Chris Roberts !

Voici la premier d’une série d’article qui vous présentera les hommes et les femmes derrière ce jeu. Revenez bientôt pour en apprendre plus à propos des personnes qui on fait Wing Commander, Freelancer, et ceux qui continuent à créer de nouveaux mondes !

Chris Roberts est bien connu pour sa franchise Wing Commander, une série qui monta toujours plus haut la barre de l’interactivité, du scénario et des prouesses techniques avec chaque opus. Chris a vendu son premier jeu à l’age de 13 ans, et quand il eu atteint 19, il avait déjà développé trois hits #1 dans son Angleterre natale. En 1987, il rejoignit Origin Systems, Inc, ou il publia le très vendu Times of Lore.

C’est en 1990 qu’il changea à jamais l’image du jeu video avec Wing Commander. Wing Commander vous racontait l’histoire d’une guerre galactique entre les humains de la confédération, et la raçe Félins de L’Empire Kilrathi. Bénéficiant de cinématiques d’une qualité non égalée et d’une gameplay viscéral, Wing commander gagna le coeur d’une génération toute entière de gamer en les laissant jouer le premier rôle dans leur propre “film interactif”.

De 1990 à 1996, Chris développa la série avec ce but en tête. Wing commander II introduit ensuite du Doublage et des scènes d’actions en motion capture. Pour Wing Commander III, Roberts réalisa des séquences avec de véritables acteurs à Hollywood. Wing Commander IV utilisa de véritable décors pour créer des séquences qu’on ne pouvait discerner d’un blockbuster de l’époque.

En 1996, Chris quitta Origin pour fonder Digital Anvil, une entreprise dont le but avouée était d’encore plus floutée la limite entre le jeu vidéo et cinéma. Chez DA, chris créa un autre univers tant chéri par les gamers avec Starlancer et Freelancer. Il développa et réalisa également l’adaptation cinématographique de Wing Commander en 1999, Le premier et encore unique créateur de jeux vidéo à porter sa propre série sur grand écran.

Apres avoir vendu Digital Anvil à microsoft en 2000, Chris déménagea à Los Angeles pour poursuivre plus amplement son intérêt dans le cinéma. Il y produisit un certain nombre de film majeur, notamment The Punisher, Lord of War et Outlander. Pendant tout ce temps, il cultiva son amour pour le jeu vidéo, nourrissant l’espoir de revisiter le scénario interactif quand la technologie permettant de réaliser sa vision deviendrait disponible.

Jeu vidéo :

  • King Kong (1983)
  • Popeye (1983)
  • Match Day (1985)
  • Wizadore (1985)
  • Stryker’s Run (1986)
  • Ultima v: Warriors of Destiny (1988)
  • Times of Lore (1988)
  • Bad Blood (1990)
  • Wing Commander (1990)
  • Wing Commander II: Vengeance of the Kilrathi (1991)
  • Strike Commander (1993)
  • Wing Commander: Privateer (1993)
  • Wing Commander: Armada (1994)
  • Wing Commander III: Heart of the Tiger (1994)
  • Wing Commander IV: The Price of Freedom (1996)
  • Starlancer (2000)
  • Conquest: Frontier Wars (2001)
  • Freelancer (2003)

Films :

  • Wing Commander (1999)
  • The Punisher (2004)
  • The Jacket (2005)
  • The Big White (2005)
  • Lord of War (2005)
  • Demande à la poussière (2006)
  • Slevin (2006)
  • Who’s Your Caddy? (2007)
  • Outlander : Le Dernier Viking (2008)