Bienvenus Chasseurs. Ici Garret Coliga de retour pour un nouveau TRACKER, la source officielle pour les primes de la Guilde des Chasseurs de Primes ainsi que diverses informations. L’épisode d’aujourd’hui est sponsorisé par CenterMass, l’unique magasin qui peut répondre efficacement à vos besoins offensifs et défensifs. Arrêtez-vous dans l’une de leurs boutiques pour faire y le plein des dernières nouveautés de vos fabricants dont vous avez confiance.

Nous allons discuter avec Callum Ringi dans un instant, mais d’abord, j’ai quelques nouvelles intéressantes pour l’épisode HotSheet d’aujourd’hui.

Premièrement, Marshall Theodore. C’est sa première infraction, la prime a été déposée par la CCB. Cela ressemble à une chasse à l’homme, apparemment le gamin aurait fait un prêt et essayerait de filer sans rembourser quoi que ce soit (any of it back). Il représente sans doute qu’une faible menace, mais soyez prudent, le gamin est sans doute terrorisé et nerveux. La dernière fois que son matricule d’identité a été repéré, il se trouvait sur Magnus, système Nexus, depuis plus rien.

Ensuite… hmm… on dirait qu’il s’agit d’une erreur, mais mon producteur m’affirme que non. Une prime a été renouvelée concernant les membres du réseau Orion. La dernière fois que j’en avais entendu parler, ils avaient tous été supprimés personnellement et de manière professionnelle par les Marines, mais il faut croire que non. La prime a été déposée sur Elysium, donc j’imagine que leur résurrection les a emmenés vers une nouvelle zone de l’espace.

C’est tout pour le moment. Pensez à consulter votre Guilde locale ou l’agence de police la plus proche pour recevoir une liste complète des primes disponibles et vérifiez par deux fois chaque prime avant de vous confronter à un fugitif, au cas où celles-ci auraient déjà été encaissées. Toutes les affaires doivent être menées dans les règles par des membres agréés de la Guilde.

Très bien. J’aimerais vous présenter notre invité de cette émission. Il a débuté sa carrière en servant dans la milice locale de Lago à l’âge de 17 ans. Après trois ans de loyaux services, il fut engagé dans les forces de police où il servit avec distinction pendant dix ans avant de rentrer dans l’Advocacy, où il sert encore aujourd’hui. Laissez-moi vous présenter Callum Ringi.

Callum Ringi : Salut Garrett, très belle introduction.

Garrett Coliga : Très belle carrière. Alors, quelle est votre position au sein de l’Advocacy ?

Callum Ringi : J’ai été agent de terrain durant presque toute ma carrière. Il y a 7 ans, j’ai été blessé durant un raid sur Prime, j’ai donc été transféré derrière un bureau depuis. A présent, je travaille sur le système de sécurité

Garrett Coliga : Est-ce que c’est semblable à la sécurité des frontières ?

Callum Ringi : Non…. enfin si en quelque sorte. C’est plus un travail d’analyse théorique des statistiques criminelles ainsi que la recherche des meilleures façons de maintenir l’ordre dans des zones à fort trafic.

Garrett Coliga : C’est donc l’Initiative Armistice ?

Callum Ringi : Oui. Depuis plusieurs années maintenant, L’advocacy travaille avec le Sénat et les membres concernés de l’industrie de l’armement pour minimiser les actes de violence dans l’espace sécurisé, qu’ils soient intentionnels ou non.

Garrett Coliga : Comment ?

Callum Ringi : Il est bien connu que la plupart des vaisseaux sont équipés d’armements de toutes sortes. Bien que l’UEE ne soit pas contre la possession de ces armes, cela représente un risque potentiel dans les zones ou vous tentez de maintenir l’ordre. Si tout le monde peut ouvrir le feu à tout moment; cela rend-il la zone plus sûre ou plus précaire ? L’Initiative Armistice représente l’expérimentation d’un nouveau système qui doit activer immédiatement les suretés des armes dès que les vaisseaux entrent dans un secteur sécurisé. La théorie veut que cela devrait diminuer les escalades de violence tout en minimisant les risques de tir accidentel.

Garrett Coliga : Avec tout le respect que je vous dois, ce que vous suggérez semble très intéressant en théorie, mais j’ai le pressentiment que ce n’est pas aussi simple que ce vous aimeriez le penser.

Callum Ringi : C’est justement la raison de ma présence ici, Garret, nous voulons contacter les différents professionnels pour écouter leurs points de vue, leurs avis et leurs ressentis sur les lacunes possibles.

Garrett Coliga : Alors, mettez vous à l’aise . Tout d’abord, je n’apprécie pas beaucoup l’idée que quelqu’un prenne le contrôle de mes armes. Que se passerait-il si je découvrais un client caché dans ce système ? Suis-je sensé le soumettre par la seule force de ma personnalité ?

Callum Ringi : Vous ne perdriez jamais le contrôle, c’est une chose importante dont il faut se souvenir. C’est juste un mécanisme de sécurité. Vous pourrez à tout moment le désactiver.

Garrett Coliga : Mais alors quel est l’intérêt de ce système ?

Callum Ringi : Eh bien, si vous le désactivez, le système notifiera juste aux vaisseaux alentours que vos armes sont armées.

Garrett Coliga : Du coup ils armeront leurs armes justes au cas où j’essayerais de leur tirer dessus.

Callum Ringi: Probablement, oui, mais si vous n’ouvrez pas le feu, vous n’avez rien à craindre.

Garrett Coliga : Je suppose, j’ai juste un peu de mal à comprendre l’intérêt de ce système.

Callum Ringi: Nous espérons que cela rendra plus facile l’identification des personnes ayant un comportement hostile et dans le même temps prévenir des décharges accidentelles de tir. C’est un argument que nous entendons avec une surprenante régularité dans nos salles de tribunaux en ce moment.

Garrett Coliga : Désolé, Callum. Je n’y crois toujours pas. Mais nous allons y revenir dans un petit moment après un court instant , juste après un petit message de nos sponsors. Alors restez dans le coin si vous le pouvez. Et si vous ne le pouvez pas, prenez soins de vous et surveillez vos arrières.
//Fin de Transcription.

Traduit de l’Anglais par Aelanna, relecture par Fade-To_Black – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/13851-TRACKER-Weapon-Safety

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *