< REPRISE DE LA TRANSMISSION >

Les publicités sont terminées et Callie C est de retour pour encore plus de fun ! La température commence déjà à monter ici, sur StarWatch. Et grâce à nos loyaux informateurs, pas la peine de vous la raconter si vous êtes une star, nous vous observons ! Et voici tout de suite un premier exemple.

Il semblerait que l’humoriste Lupo Dingler ait été interdite de spectacle sur Stanton III suite à la sortie de son tout nouveau livre, “Grandir Avec ArcCorp”, et aux remous qu’il a provoqué. Dans les bacs depuis à peine un jour et déjà élu “bestseller Libro Libero” par la Terra Gazette, la vision hilarante et très personnelle que relate ce livre, montrant ce que c’est que grandir dans l’ombre d’une mégacorporation, n’a apparemment pas vraiment plu aux grands manitous. Je ne l’ai pas lu en entier, mais il y a un passage où elle cherche un endroit pour son premier baiser, et est constamment interrompue par la police d’ArcCorp. Un passage qui m’a fait rire aux larmes. En parlant de larmes, la mauvaise nouvelle dans tout ça, c’est qu’il semblerait que ces trous de b… soient parfaitement autorisés à faire ça ! Notre informatrice adorée Winnie a expliqué que tout a été fait dans les règles, puisqu’ArcCorp est une planète privée. Elle vient aussi de me dire que je ne devrais pas les appeler trous de b…. Désolé Winnie !

Il se dit, en revanche, qu’il y aurait apparemment déjà une campagne pour organiser une émission holo en streaming depuis l’orbite afin de contourner l’interdiction. Je ne serais pas surprise si elle bat les records d’audience. Il n’y a rien de mieux que d’interdire quelque chose pour en faire une publicité monstre. Vous vous souvenez de cette histoire de talons il y a deux ans ? Comme dirait Winnie, CQFD.

Tournons-nous maintenant vers notre invité ! Avec la Prime Fashion Week qui arrive très bientôt, nous avons ramené l’expert Nisco Hobbins pour les derniers potins sur les tissus les plus affreux et les tenues les plus choquantes qu’on peut trouver. Nisco ! C’est si bon de vous revoir !

Nisco Hobbins : C’est toujours un plaisir, Calcee.

Avant de faire quoi que ce soit, vous devez absolument dire à tout le monde ce que vous portez.

Nisco Hobbins : Mon haut est une chemise gris castor à double boutonnage, sans revers, de DoNoNo. Ce Nanshen (NdT : “chemise homme” en chinois) bouge comme s’il était vivant. Si confortable. Comme porter un bout d’interespace liquide. Une perfection absolue. Le pantalon est un jean denim 987 authentique, relevé avec des ornements en bronze. Quant aux chaussures, ce sont les nouvelles D4INGR, sorties d’usine ce matin. Pour finir, une écharpe racée avec un laçage alvéolé.

D’accord, après ça, il faut vraiment qu’on retourne à mon dressing et que vous choisissiez ma garde-robe pour l’année prochaine.

Nisco Hobbins : Woah, Calcee. Vous avez déjà un super look.

Je comprends mieux pourquoi je vous demande tout le temps de revenir.

Nisco Hobbins : Des compliments flatteurs et une vision très tendance.

Exactement ! Mais assez avec les compliments, passons aux choses sérieuses. Tous les ans à cette période, la Prime bât son plein et les lanceurs de mode se déversent sur la ville, inondant ses moindres recoins de créations plus ou moins réussies. Quels sont les nouveaux styles que vous vous attendez à voir apparaître ?

Nisco Hobbins : Et bien, du plus profond de mon âme, j’espère que nous en aurons enfin fini avec cette lubie qui n’en finit pas autour des vêtements rayés à couleur unie. Malheureusement, comme un vaisseau rempli d’insectes de Nela, je sens que cette mode est partie pour rester et durer.

Je suis si heureuse de ne pas avoir mis ma robe à rayures aujourd’hui.

Nisco Hobbins : Et moi donc ! Mais pour répondre à votre question, la mode qui est prête à percer la scène pendant cette Prime Fashion Week, c’est le retour des lunettes. Cela fait quelques années que tout le monde adopte l’art de la dissimulation, mais le lancement des lunettes VI Specs de Olsen Hendrick nous a montré que nous pouvions faire le contraire. La mise en valeur plutôt que la dissimulation. En métamorphosant les lunettes en de véritables accessoires de mode avec lesquels vous aimeriez frimer, je parie qu’un paquet de designers s’apercevront des avantages qu’ils peuvent tirer du retour à la mode de ces accessoires. Si les rumeurs sont fondées, microTech pourrait même entrer en collaboration avec divers designers tels que Derion et Spar Van Miles afin de créer une nouvelle ligne de montures optiVis haut de gamme.

Spar Van Miles ?! Vous savez, j’ai toujours trouvé que j’étais super mignonne avec des lunettes noires quand j’étais à l’école. Comme une infirmière sexy.

Nisco Hobbins : C’est vraiment une mode qui doit être relancée !

Tout le mérite me revient pour celle-ci. Alors, à part le retour des lunettes, que pouvons-nous nous attendre à voir dans nos placards l’année prochaine ?

Nisco Hobbins : Bien, même si ça ne sonne pas aussi bien que le style d’infirmière sexy, le style fofro a vraiment commencé à gagner en popularité.

Fofro?

Nisco Hobbins : “Faux frontier” (NdT: En français dans le texte). S’habiller comme si vous veniez du fin fond de l’univers. Je parle de tissus naturels avec de simples coutures. Fermetures manuelles, à boutons. Vêtements de grande taille et longs jusqu’à traîner au sol.

Nous en avons justement discuté ! Gretta Young portait une robe boutonnée sur une photo d’elle quittant Spanto vendredi dernier.

Nisco Hobbins : Beaucoup de boîtes de nuit ont justement ajusté leurs codes vestimentaires pour répondre aux demandes de célébrités, comme Gretta, qui adoptent l’aspect de ce tumultueux mode de vie. La frontière est toujours repoussée plus loin. Il est devenu difficile de ne pas se faire happer par le romantisme d’une vie plus simple.

Je suppose que je vais devoir arrêter de me moquer de notre directeur, Marcos, qui porte toujours une veste en cuir.

Nisco Hobbins : Portez quelque chose d’assez long et vous finirez par être à la mode.

Quelle sagesse, Nisco. Je pense que nous avons le temps pour un autre scoop.

Nisco Hobbins : Beaucoup de gens ne seront pas ravis par cette tendance, mais les visages de naissance sont de retour en force. Le mouvement fit son apparition comme un geste de rejet des nouveaux standards homogénéisés de la beauté. Des milliers de personnes sont fièrement revenues à ce à quoi elles ressemblaient avant leurs opérations de chirurgie esthétique, or du moins ont-elles visionné une simulation de ce que à quoi elles ressembleraient sans aucune intervention. Le mieux est de ne pas trop y penser. L’essentiel à retenir est que votre énorme nez d’antan ou vos anciens sourcils bizarres pourraient désormais être vos meilleurs atouts à la mode cet automne !

Je visualise déjà Joon Walker revenant à ses anciennes joues de squelette. Pensée terrifiante ! Nisco, je vous adore mais nous devons faire une pause. Restez scotchés à vos sièges, StarWatch revient dans un instant !

< TRANSMISSION INTERROMPUE >



Traduction : Hysteria | Relecture : Silkinael | Source
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *